Daniel Wurtzel- magic Carpet

Video

Zo simpel, maar zo adembenemend! Laat je verbeelding werken. Ik wou dat ik op dit idee was gekomen. Prachtig!

Hier vind je meer werk van hem: http://www.danielwurtzel.com/

In het begin van dit filmpje staat er geschreven ‘for Michel’. Ik hou ervan als artiesten hun werk opdragen aan iemand. Dit geeft het werk een klein beetje meer ziel en liefde. Mijn hoofd slaat meteen op hol, ik probeer me in te beelden wat voor persoon Michel is. Wat voor relatie er is tussen die persoon en de kunstenaar. Ik beeld me in hoe een fiere sterke man Michel naar dit werk kijkt en een klein traantje wegpinkt want zijn zoon draagt dit juweeltje aan hem op.

2 jaar later verscheen zijn ‘pas de deux’.

http://www.danielwurtzel.com/project.cfm?id=19

“Le diable s’est toujours mis du côté des savants”- Anatole france, le jardin d’Epicure

“Le Diable s’est toujours mis du côté des savants”- Anatole France- le jardin d’épicure

La science nous donne de la liberté. Nous pouvons vivre plus longtemps, nous pouvons choisir la couleur de nos cheveux et nous pouvons aller en vacances en avion. Mais la liberté, est-elle toujours une bonne cause? Quels sont les méfaits du progrès? Est-il justifié de mettre le diable du côté des savants?

La science nous entoure, il y a des gens qui se sentent perdus parmi toutes techniques qui veulent donc retourner à la nature. Il veulent vivre hors de la civilisation moderne, peut-être veulent-ils vivre dans le jardin d’Epicure. Devons-nous échapper du monde ou l’embrasser? Nous ne devons pas accepter tout ce que les ordinateurs ou le gouvernement nous disent sans réfléchir. Nous devons réaliser que nous sommes arrivés dans un temps où la science est prédominante, nous devons trouver notre place dans ce monde.

Le progrès est là pour nous rendre plus heureux, pour rendre nos vies plus faciles. La science nous donne de la liberté, la liberté du chois, la liberté de l’opinion par exemple. Mais comment devons-nous réagir à cette liberté qui nous est donnée? Quand nous constatons, grâce à la science, que nos bébés qui ne sont pas encore nés, sont sérieusement malades, qu’est-ce que nous devons faire? La connaissance de cette maladie nous donne une liberté de choix, nous pouvons élever l’enfant ou pas. Cette liberté, ce progrès dans la science peut-nous rendre heureux ou malheureux. Mais ce progrès, comme les développements des technologies guerrières, est quelque chose d’utile et peut-être aussi quelque chose de nécessaire.

La science commence à expérimenter des choses qui sont moins importantes et même un peu choquantes. Sera-t-il possible de choisir le sexe ou la couleur des yeux de nos bébés dans quelques années? Sera-t-il possible de cloner un être humaine? Cette liberté de choix ne sert à rien elle est même ridicule! Nous devons laisser certaines ‘décisions’ à la nature.

Il y a encore beaucoup de domaines dans lesquels la science peut apporter des améliorations comme trouver un remède contre le sida par exemple. Il est à nous de choisir jusqu’à quel niveau le progrès peut contrôler nos vies. La science continuera à se développer.